Publications du Service canadien des forêts

Estimating branch production in trembling aspen, Douglas-fir, jack pine, black spruce, and balsam fir. 2007. Bernier, P.Y.; Lavigne, M.B.; Hogg, E.H.; Trofymow, J.A. Can. J. For. Res. 37: 1024-1033.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 27419

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La mesure de la productivité nette des arbres requiert une mesure de la production totale de bois dans les branches. Un travail récent sur le sapin baumier (Abies balsamea) a démontré que la production en bois des branches peut être exprimée en fonction de la production foliaire. Dans le présent travail, nous étendons l'analyse à quatre autres essences des forêts du Canada : l'épinette noire (Picea mariana), le pin gris (Pinus banksiana), le sapin Douglas (Pseudotsuga menziesii) et le peuplier faux-tremble (Populus tremuloides). Les résultats démontrent que le rapport entre la production annuelle de bois et la production annuelle de feuillage est d'environ 1,0 pour les résineux (entre 0,86 et 1,12) et de 0,56 pour le peuplier faux-tremble pendant une année sans sécheresse. Une analyse basée sur les mesures de chute de litière et d'accroissement diamétral obtenues sur quelques placettes forestières montre que la production en bois des branches est une plus petite composante de la productivité primaire nette aérienne chez le peuplier faux-tremble (15 % à 20 %) que chez les résineux (25 %). Aussi, la litière sous forme de petites branches (diamètre < 1 cm) ne compte que pour 33 % et 50 % de la production totale de litière de bois de branche des résineux et du peuplier faux-tremble, respectivement. Cette étude préconise l'utilisation d'une méthode d'estimation de la production en bois des branches qui réduit le biais de mesure de la productivité primaire nette au terrain.