Publications du Service canadien des forêts

Oviposition response of spruce budworm (Lepidoptera: Tortricidae) to host terpenes and green-leaf volatiles. 2007. Grant, G.G.; Guo, J.; MacDonald, L.M.; Coppens, M.D. The Canadian Entomologist 139: 564-575.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 27372

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un bioessai comportemental à deux choix et une technique GC–EAD (chromatographie en phase gazeuse et détection électro-antenno-graphique) nous ont servi à déterminer les effets des terpènes de l'hôte et des substances volatiles des feuilles vertes (GLV) ne provenant pas de l'hôte sur les préférences de ponte de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, Choristoneura fumiferana (Clemens). Nous avons, de façon particulière, déterminé la capacité des femelles à distinguer entre les énantiomères des monoterpènes chiraux, puisqu'on a démontré antérieurement que la (+)- ?-pinène favorise la ponte, ce qui n'est pas le cas de la (–)- ?-pinène, ni de la (±)- ?-pinène. Nous avons échantillonné à l'aide de SPME (micro-extraction en phase solide) et identifié par chromatographie en phase gazeuse et par spectrométrie de masse à l'aide d'une colonne chirale les substances volatiles dans l'espace supérieur immédiat émises par l'épinette blanche, Picea glauca (Moench) Voss (Pinaceae) et le sapin baumier, Abies balsamea (L.) Mill. (Pinaceae). Les femelles pondent significativement plus de masses d'oeufs sur un substrat de papier filtre traité avec les monoterpènes de l'hôte que sur les témoins. Contrairement à notre prévision, les substrats traités avec différents GLV sont aussi préférés aux témoins. Aucun des GLV et des terpènes n'est inhibiteur. Contrairement à des résultats antérieurs, les femelles ne montrent aucune aptitude significative, tant dans les tests comportementaux que dans les tests GC–EAD, à distinguer entre les énantiomères des monoterpènes chiraux sélectionnés, y compris de la ?-pinène. Nous concluons que les terpènes de l'hôte servent de stimulus généraux de la ponte chez la tordeuse de bourgeons de l'épinette, plutôt que de stimulus spécifiques à l'hôte.