Publications du Service canadien des forêts

Juvenile response to conifer release alternatives on aspen-white spruce boreal mixedwood sites. Part I: Stand structure and composition. 2005. Pitt, D.G.; Bell, F.W. The Forestry Chronicle 81: 538-547.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 26823

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La structure et la composition du peuplement issu d’une plantation d’épinette blanche (Picea glauca (Moench) Voss) et d’autres espèces commerciales régénérées naturellement ont été comparées sept ans après l’essai de cinq méthodes de dégagement des conifères appliquées sur trois stations de forêt mélangée nordique. Aucun dégagement n’a été effectué dans les peuplements dominés par le tremble (Populus tremuloides Michx.) où l’on a observé une densité relative de 89 % et les plus fortes surfaces terrières (ST, 5,1 m2/ha) et les plus importants indices de volume par tige (IVT, 10,7 m3/ha). Le dégagement manuel ou mécanique a permis un accroissement de la ST et de l’IVT des épinettes plantées respectivement de 67 et de 38 %. Cependant, ce traitement a entraîné un drageonnement significatif par les racines et les souches de tremble, équivalent à plus double de la densité des tiges et à un accroissement de la densité relative de 12 % par rapport aux superficies non traitées. Même si la coupe a réduit la hauteur des trembles de 6 m (sans traitement) à 2-3 m, équivalent ou tout juste plus grand que les épinettes plantées, il est vraisemblable que la croissance future engendrera des peuplements mélangés dominés par les feuillus. Une pulvérisation sur les feuilles de l’herbicide Release® a réduit temporairement la hauteur des trembles sans provoquée une augmentation de la régénération telle qu’observée suite à une coupe. Cela a entraîné une structure de peuplement plus variée qui a favorisé le statut des épinettes plantées, en doublant la densité relative des épinettes dominantes, leur ST et leur IVT et menant à un peuplement mélangé plus équilibré. Le dégagement par pulvérisation de l’herbicide Vision® a engendré des peuplements dominés par les conifères contenant peu de tiges de feuillus; ces superficies comprenaient la plus faible ST (1,7 m2/ha) et IVT (1,9 m3/ha) observés. Les densités relativement faibles de plantation (1 350 tph), associées à la coupe quasi complète des feuillus dans ces parcelles, ont entraîné des conditions de croissance sans restriction qui menacent la productivité totale et la qualité des tiges d’épinette. Les cinq approches mises à l’essai sont en mesure de produire une sélection de conditions de peuplement retrouvées dans un peuplement mélangé nordique en bonne santé.