Publications du Service canadien des forêts

Detecting and mapping mountain pine beetle red-attack damage with SPOT-5 10-m multispectral imagery. 2006. White, J.C.; Wulder, M.A.; Grills, D. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2006-17. 25 p.

Année : 2006

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 26604

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

L'objectif de cette étude était d'évaluer l'efficacité de l'imagerie multispectrale SPOT-5 à 10 m pour détecter et cartographier les dommages au stade rouge dans une région située près de Cranbrook, en Colombie-Britannique, au Canada. Un modèle de régression logistique a été utilisé pour intégrer l'imagerie SPOT à l'altitude et aux dérivées afférentes pour la détection et la cartographie des attaques au stade rouge. Des séries indépendantes distinctes de données d'étalonnage et nécessaires à la validation recueillies par le truchement d'un levé aérien détaillé ont été utilisées pour former l'algorithme de classification et étudier en détail les cartes de sortie des dommages au stade rouge. Les données de sortie provenant du modèle de régression logistique représentaient une surface continue indiquant la probabilité de dommages au stade rouge. À l'aide d'un seuil de probabilité de plus de 50 %, les attaques au stade rouge ont été cartographiées avec une précision de 71 % (avec un intervalle de confiance de 95 % de ±9 %). Ce niveau de précision est comparable à celui obtenu à l'aide d'une seule image de Landsat dans une région ayant des niveaux semblables d'infestation. Au cas où une vue synoptique des dommages au stade rouge causés par le dendroctone du pin ponderosa au niveau du paysage s'avère nécessaire et que les données de Landsat ne soient pas disponibles, l'imagerie multispectrale SPOT-5 à 10 m peut être considérée comme une source de données de remplacement, bien qu'elle soit coûteuse, pour détecter et cartographier les dommages au stade rouge causés par le dendroctone du pin ponderosa.

Dernière mise à jour :