Publications du Service canadien des forêts

Impacts of Climate Change on Range Expansion by the Mountain Pine Beetle. 2006. Carroll, A.L.; Régnière, J.; Logan, J.A.; Taylor, S.W.; Bentz, B.; Powell, J.A. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2006-14. 20 p.

Année : 2006

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 26601

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

L'aire de distribution du dendroctone du pin ponderosa (DPP) selon les latitudes et l'élévation n'est pas limitée par les hôtes disponibles. En fait, les possibilités de l'expansion de son aire de distribution vers le Nord et vers l'Est sont limitées par des conditions climatiques qui ne favorisent pas le développement des larves.Nous avons combiné un modèle des incidences des conditions climatiques sur l'établissement et la persistance des populations du DPP avec un outil de simulation spatialement explicite fondé sur les conditions climatiques. À partir d'annales météorologiques, on a établi des cartes de la répartition des habitats du DPP, en Colombie-Britannique dont les conditions climatiques s'étaient révélées propices à l'espèce. La superposition de la présence annuelle du DPP sur ces cartes a permis de préciser dans quelle mesure l'aire de distribution du dendroctone avait pris de l'expansion au cours des dernières années en raison du climat. L'examen de la répartition des habitats propices par tranches de dix ans à partir de conditions climatiques normales (de 1921-1950 à 1971-2000) révèle clairement une expansion des habitats propices au DPP.Qui plus est, depuis 1970, l'accroissement du nombre d'infestations dans les habitats naguère défavorables montre que les populations du DPP s'étalent désormais dans ces régions.

Le potentiel d'expansion de l'aire de distribution du DPP par suite du réchauffement de la planète a été déterminé à partir de projections obtenues au moyen du modèle de circulation générale CGCM1 et d'un scénario de forçage conservateur correspondant au doublage du CO2 (par rapport aux années 1980) d'ici 2050 ou à peu près. Les prévisions météorologiques ont été combinées avec un modèle écoclimatique pour examiner la répartition des habitats propices, de 1981 à 2010 et de 1941 à 2070, pour l'ensemble du Canada. On prévoit que la superficei des habitats favorisés par le climat continuera de s'accroître dans l'aire de distribution historique du DPP. Qui plus est, une grande partie de la forêt boréale offrira un climat favorable au ravageur dans un proche avenir.Comme le pin gris est un hôte viable du DPP et que cette essence compte pour une importante proportion des essences de la forêt boréale, l'expansion du DPP vers l'Est relève du domaine de la probabilité.

Dernière mise à jour :