Publications du Service canadien des forêts

Biases in LI-COR Plant Canopy Analyzer estimates of seasonal light interception by black spruce and trembling aspen canopies. 2005. Groot, A. Canadian Journal of Forest Research 35: 2664-2670.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 26447

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Cet article étudie quatre sources de biais liés à l'estimation de l'interception saisonnière de la lumière par des canopées d'épinette noire et de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) à l'aide de l'analyseur de canopée LAI-2000 de LI-COR : (i) la moyenne géométrique des ouvertures du couvert, (ii) les intervalles d'angle d'élévation non représentatifs pour la détection de la radiation, (iii) l'hypothèse de la distribution isotrope de la luminance et (iv) l'inclusion de la lumière interceptée par les tiges dans l'estimation de l'interception de la lumière par la canopée. La source de biais i cause des surestimations de l'interception de la lumière par la canopée, la source ii cause des sous-estimations, la source iii cause de légers biais, et la source iv cause des surestimations. L'amplitude des biais des sources i, ii et iv augmente avec une diminution de la fraction de lumière interceptée par la canopée. Le biais moyen de l'interception saisonnière de la lumière pour toutes les sources combinées était de 5 % pour les canopées d'épinette noire et de 17 % pour les canopées de peuplier faux-tremble. On recommande de calculer les estimations de l'interception de la lumière par la canopée et du niveau d'intensité lumineuse sous le couvert de façon à réduire les biais liés aux sources i et ii. Pour les seules estimations de l'interception par la canopée, le biais lié à la source iv devrait aussi être réduit.