Publications du Service canadien des forêts

Molecular tools in the study of the white pine blister rust [Cronartium ribicola] pathosystem. 2005. Ekramoddoullah, A.K.M. Canadian Journal of Plant Pathology 27(4): 510-520.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25898

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Les maladies des arbres causent d'importants dommages aux forêts canadiennes et, conséquemment, d'importantes pertes économiques. La compréhension des interactions hôte–pathogène est nécessaire pour limiter les pertes de rendement et peut être utile à l'identification des arbres résistants aux maladies. La caractérisation moléculaire des gènes et des protéines responsables de la résistance ou des phénotypes de virulence est essentielle à la compréhension de la fonction, de l'évolution et de la stabilité de tout pathosystème coniférien. Dans la présente synthèse, nous présentons un aperçu de certains de ces aspects ainsi que des défis à relever lorsque l'on travaille avec le pathosystème de la rouille vésiculeuse du pin blanc [Cronartium ribicola]. Plusieurs protéines de défense induites et leurs gènes, caractérisés par des moyens relevant de la protéomique et de la génomique, sont des candidats pour servir de marqueurs liés à la résistance ou à la sensibilité chez le pin blanc. La recherche actuelle ainsi que les futures orientations et applications de technologies pour isoler et caractériser les gènes de résistance du pin blanc sont examinées.