Publications du Service canadien des forêts

Predicting mountain pine beetle impacts on lodgepole pine stands and woody debris characteristics in a mixed severity fire regime using prognosisBC and the fire and fuels extension. 2005. Hawkes, B.C.; Taylor, S.W.; Stockdale, C.; Shore, T.L.; Beukema, S.J.; Robinson, D. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2005-22. 17 p.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25687

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le présent document se penche sur l'utilisation du PrognosisBC (la variante britanno-colombienne du simulateur de la végétation forestière) et de la variante du nord de l'Idaho du Fire and Fuels Extension (FFE) (extension sur le feu et le combustible) pour extrapoler les changements au niveau de la structure des peuplements, de la charge combustible, de la densité des chicots et du comportement potentiel du feu à la suite d'une infestation du dendroctone du pin ponderosa (DPP) sur le plateau de Chilcotin (région centrale intérieure de la Colombie-Britannique) sous un régime de feux de gravité variable. Les peuplements de pins tordus latifoliés établis sur le plateau froid et sec de Chilcotin présentent une structure complexe (multiples classes d'âges et de dimensions) attribuable aux infestations antérieures du dendroctone du pin ponderosa, aux feux de gravité variable et à la capacité du pin tordu de se régénérer sous son propre couvert dans les écosystèmes secs. Pour faciliter la modélisation de cette structure complexe, des données d'inventaire sur 15 peuplements ont été rassemblées en 1987, à la suite d'une infestation qui a sévi de la fin des années 1970 à 1985, et en 2001. Chacun des 15 peuplements a fait l'objet de trois simulations (total de 45). Deux scénarios ont été exécutés à l'aide de l'ensemble de données de 1987, l'un incorporant une mortalité due au DPP et l'autre supposant l'absence de mortalité due au DPP. Un troisième scénario a été exécuté à l'aide des données de base de 2001 et extrapolé jusqu'en 2031. Le système de visualisation de peuplement (Stand Visualization System (SVS)) a été utilisé pour produire des images de l'état de chaque peuplement. Les résultats quantitatifs et visuels laissent clairement voir que le PrognosisBC-FFE est sensible aux différences dans la structure et la composition initiales du peuplement et que ces différences persistent dans le temps. Les extrapolations avec et sans mortalité due au DPP diffèrent lorsque la mortalité causée par le DPP dans les peuplements échantillonnés est importante. En raison de la mortalité additionnelle due au DPP et à des espèces du genre Ips, la capacité du modèle de simuler la croissance au cours de la période écoulée entre l'inventaire initial de 1987 et celui de 2001 n'a pu être évaluée adéquatement, et l'absence de données sur les débris ligneux grossiers dans l'inventaire de 1987 a limité l'évaluation de l'accumulation de débris ligneux grossiers. Le PrognosisBC ne rend pas compte de cette mortalité parce que les attaques de ces scolytes ne sont pas considérées comme faisant partie de la mortalité " naturelle " utilisée pour étalonner le modèle de mortalité de PrognosisBC. Dans les peuplements où la mortalité additionnelle est limitée, le modèle a assez bien réussi à cerner les caractéristiques des arbres vivants. Les extrapolations établies par le FFE à l'égard de l'accumulation de débris ligneux grossiers résultant de la chute des arbres morts sur pied sont plausibles, compte tenu des charges de débris ligneux de 2001. Il faudra effectuer certains travaux d'étalonnage du FFE afin de mieux représenter la dynamique des combustibles, notamment celle des chicots qui sont présents sur le plateau de Chilcotin. Les prévisions établies à l'aide du modèle FFE mettent en évidence la nécessité d'augmenter le taux de décomposition du combustible léger et de réduire celui du combustible lourd.

Dernière mise à jour :