Publications du Service canadien des forêts

The role of forests in regulating water: the Turkey Lakes Watershed case study. 2005. Foster, N.W.; Beall, F.D.; Kreutzweiser, D.P. The Forestry Chronicle 81: 142-148.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 25660

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Les études à long terme des bassins hydrographiques, effectuées sur des écosystèmes relativement intacts, fournissent des données hydrologiques fiables qui sont très pertinentes dans le cas de décisions d’aménagement forestier liées à l’approvisionnement en eau et à sa qualité. Plusieurs études à long terme et à grande échelle de bassins hydrographiques ont été menées en Amérique du Nord pour étudier ces relations et ces processus pouvant appuyer les décisions d’aménagement d’un bassin versant. Parmi ces études, le bassin versant des Turkey Lakes, un exemple unique d’une étude à long terme totalement intégrée de la biologie et de la chimie de l’atmosphère, des forêts, des sols, des ruisseaux et des lacs, est présenté à titre d’étude de cas. Une recherche interdisciplinaire des Turkey Lakes, impliquant plusieurs agences et ayant d’importantes ramifications nationales et internationales, comprenait des études hydrologiques, l’étude de l’influence du paysage sur l’exportation d’éléments nutritifs à la surface de l’eau et les conséquences de la perturbation du bassin hydrographique en matière de rendement en eau, du flux des éléments nutritifs, du cycle du carbone et de la sédimentation dans les ruisseaux. L’utilisation d’un mode de récolte par coupe partielle dans un peuplement de feuillus tolérants des Turkey Lakes a engendré une réduction du débordement et une amélioration de la qualité de l’eau (sédiments et concentrations de nitrate et de calcium) comparativement à une coupe à blanc.Vingt ans après le début de la réduction des émissions atmosphériques de S, les pertes en SO42- dans certains bassins de tête demeurent élevées et il y a un peu de récupération en matière d’acidification des eaux de surface des Turkey Lakes. L’approche de recherche des Turkey Lakes peut être utilisée globalement pour évaluer scientifiquement comment les perturbations naturelles et humaines affectent les importants services rendus par les bassins versants boisés. À titre d’exemple, les résultats des Turkey Lakes ont contribué à des politiques internationales sur la réduction des pluies acides et à des ententes sur la qualité de l’air.

Dernière mise à jour :