Publications du Service canadien des forêts

The adaptive capacity of forest management to changing fire regimes in the boreal forest of Quebec. 2005. Le Goff, H.; Leduc, A.; Bergeron, Y.; Flannigan, M.D. The Forestry Chronicle 81: 582-592.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 25655

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Le changement climatique pose de nombreux défis pour l’aménagement forestier durable car le climat influence les processus naturels à de multiples échelles spatiales et temporelles. Parmi ces enjeux, l’intégration du risque de feu à l’aménagement forestier est de plus en plus discutée. Nous proposons ici une évaluation de la capacité adaptative de l’aménagement forestier aux changements de régimes de feu sous l’influence du changement climatique en forêt boréale au Québec. L’adaptation commence par une réinterprétation de certaines pratiques forestières courantes qui traitent déjà de la variabilité climatique. Parmi elles, la suppression des feux et l’amélioration de la régénération peuvent contribuer à atténuer certains impacts du changement climatique. Cependant, il y a une demande grandissante pour des approches plus intégratives et spatialement explicites afin de diminuer la vulnérabilité de l’aménagement forestier face aux changements du risque de feu. Certaines stratégies en développement, comme l’aménagement du combustible et l’approche et de la triade (système de zones de conservation, d’aménagement intensif et extensif) présentent un potentiel intéressant pour intégrer le risque de feu à la planification forestière. Alors que l’aménagement du combustible et la suppression des feux sont indiqués pour les régimes de feu particulièrement sévères, la protection des forêts contre les insectes et le maintient d’un cycle de perturbation plus court par l’aménagement forestier sont des options d’adaptation privilégiées lorsque le cycle de feu s’allonge sous l’influence du changement climatique.