Publications du Service canadien des forêts

An ecosystem carbon database for Canadian forests. 2005. Shaw, C.H.; Bhatti, J.S.; Sabourin, K.J. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Northern Forestry Centre, Edmonton, Alberta. Information Report NOR-X-403. 113 p. (Includes: compact disk, which can be sent to you separately. Contact the Northern Forestry Centre).

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 25626

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFN - Edmonton)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Additional information :

Sélectionner

Résumé

La base de données sur les écosystèmes forestiers présentée dans ce rapport a été compilée afin de répondre aux besoins des spécialistes de la modélisation à grande échelle et des analystes s’intéressant aux bilans du carbone et à la dynamique des différents écosystèmes forestiers du Canada. Le disque compact s’y rattachant fournit des données sur plus de 700 placettes établies d’un bout à l’autre du Canada et présente des données sur plus de 60 variables. Un résumé des estimations des teneurs en carbone du sol et de la biomasse des arbres par composante ainsi que du carbone total de l’écosystème de chaque placette est annexé au rapport. Ces estimations ne comprennent pas le carbone présent dans les débris (débris ligneux, etc.) ou la biomasse des racines, des données qui pourraient modifier considérablement les estimations du carbone total de l’écosystème dans certains types forestiers. Selon les résultats des analyses préliminaires présentées dans ce rapport, les écozones peuvent être groupées à partir de la plus basse et la plus haute moyenne de carbone total de la biomasse, et ces groupes correspondent aux écozones ayant la plus basse et la plus haute moyenne de carbone total de l’écosystème. Au sein de chaque groupe d’écozones, le carbone du sol minéral est celui qui contribue le plus au carbone total moyen de l’écosystème, et cette contribution est positivement corrélée à un gradient du climat de l’écozone allant du froid et sec au chaud et humide. Les différences au niveau de la répartition du carbone dans un profil de sol minéral et la variabilité de la teneur en carbone des horizons du sol minéral d’une écozone à l’autre peuvent s’expliquer par les caractéristiques stationnelles, comme les différences de matériau d’origine et de processus pédogénétiques.