Publications du Service canadien des forêts

Ophiostomatoid and basidiomycetous fungi associated with green, red, and grey lodgepole pines after mountain pine beetle (Dendroctonus ponderosae) infestation. 2005. Kim, J.-J.; Allen, E.A.; Humble, L.M.; Breuil, C. Canadian Journal of Forest Research 35(2): 274-284.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25419

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le dendroctone du pin est une préoccupation majeure dans les forêts de pin lodgepole (Pinus contorta var. latifolia Engelm.) en Colombie-Britannique, au Canada. Le dendroctone et les champignons agents du bleuissement du genre Ophiostoma qu'il transporte ont une relation mutualiste étroite. Dans cette étude, nous avons déterminé quels champignons colonisent les arbres encore debout qui ont été tués par le dendroctone du pin selon que leur cime était verte, rouge ou grise et quantifié avec quelle rapidité les champignons ont causé le bleuissement et réduit la teneur en humidité du bois d'aubier. Les arbres dont la cime était encore verte étaient surtout colonisés par Ophiostoma clavigerum (Robinson-Jeffrey & Davidson) Harrington, Ophiostoma montium (Rumbold) von Arx, Ophiostoma nigrocarpum (Davidson) De Hoog, Ophiostoma minutum (Olchow. & Reid) Hausner et une espèce inconnue de Leptographium. Chez les pins dont la cime était rouge ou grise (respectivement 2 et 3 ans après l'attaque initiale par le dendroctone du pin), la fréquence des premiers champignons à coloniser le bois avait diminué et d'autres espèces de champignons responsables du bleuissement étaient présents. Parmi les champignons basidiomycètes, les champignons de carie étaient rarement présents dans les arbres dont la cime était verte mais ils ont été plus fréquemment isolés chez les arbres dont la cime était rouge ou grise. La fréquence et le type de champignons de carie qui ont été isolés variaient selon le site.

Dernière mise à jour :