Publications du Service canadien des forêts

Tree crown (ITC) delineation on Ikonos and QuickBird imagery: the Cockburn Island study. 2003. Gougeon, F.A.; Cormier, R.; Labrecque, P.; Cole, B.; Pitt, D.G.; Leckie, D.G. Page in Proceedings of the 25th Canadian Symposium on Remote Sensing (CDROM), Proceedings: 25th Canadian Symposium on Remote Sensing. October 14-17, 2003, Montreal, Quebec. Canadian Remote Sensing Society, Ottawa, ON.

Année : 2003

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25313

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Pour les applications forestières à partir d'images à haute résolution spatiale (< 1 m/pixel), une approche « à l'arbre près » est généralement préférable aux analyses par pixel. Cet article présente des résultats préliminaires de délinéations de cimes à partir d'un procédé de « suivi de vallées » sur l'île Cockburn (Lac Huron, Ontario), premièrement avec une image Ikonos (100 cm/pixel), puis avec une image QuickBird (70 cm/pixel), pour étudier les bénéfices potentiels d'une résolution accrue. Six régions tests ne contenant typiquement qu'une seule situation (c.-à-d., grands ou petits arbres, feuillus ou conifères) furent analysées sur les deux images. En guise de référence, des analyses par maxima locaux (détection du faîte des arbres) furent aussi réalisées et sont présentées pour ces deux médias. Tel que prévu, les résultats favorisent QuickBird avec des gains dans les régions peuplées d'arbres à petite cime (moins d'erreurs d'omission), une meilleure séparation des îlots d'arbres et une délinéation plus fine des cimes. En général, l'analyse « à l'arbre près » de l'image Quickbird a produit 50% plus de cimes et correspond mieux avec les comptes d'arbres faits par détection des faîtes d'arbres. Une inspection visuelle nous révèle qu'un nombre significatif d'îlots d'arbres perdure.

Ces travaux font partie d'un projet de grande envergure, fait en collaboration avec des compagnies forestières et d'autres productrices d'inventaires forestiers, pour vérifier si l'approche « à l'arbre près » peut mener à de meilleurs inventaires d'aménagement forestier. Ce projet va évaluer la délinéation automatique des peuplements forestiers, leur composition en espèces (jusqu'à 10 essences) et des paramètres tels la densité et la fermeture du couvert, de même que, les effets synergistiques d'une utilisation de photographies à grande échelle pour un échantillonnage menant au volume.