Publications du Service canadien des forêts

A new standard pupation shelter for sampling pupae and estimating mortality of the hemlock looper (Lepidoptera: Geometridae) 2004. Hébert, C.; Jobin, L.J.; Berthiaume, R.; Mouton, J.F.; Dupont, A.; Bordeleau, C. Can. Entomol. 136: 879-887.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 25294

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Un nouveau gîte de nymphose standard pour échantillonner les chrysalides de l'arpenteuse de la pruche (Lambdina fiscellaria) est décrit et comparé avec la méthode des bandes de jute développée par Otvos (1974; The Canadian Entomologist 106: 329-31). Le nouveau gîte de nymphose est placé sur le tronc, à hauteur de poitrine ou dans la cime, pour estimer l'abondance et la mortalité des populations. L'utilisation des deux gîtes de nymphose à hauteur de poitrine est aussi efficace que les bandes de jute pour estimer l'abondance de l'arpenteuse de la pruche et plus efficace pour échantillonner les cocons de braconidae. Il procure des estimations fiables du parasitisme par les braconidae et les tachinidae mais surestime celui fait par les ichneumonidae. Ce nouveau gîte de nymphose est un outil peu coûteux qui peut être utilisé par du personnel non-spécialisé, permettant ainsi d'augmenter le nombre de parcelles d'échantillonnage nécessaires afin d'améliorer la détection des épidémies de l'arpenteuse de la pruche. Ce nouveau gîte de nymphose pourrait être utilisé pour échantillonner d'autres Lépidoptères dont les larves âgées se rassemblent dans des sites de pupaison leur permettant de se dissimuler.

Dernière mise à jour :