Publications du Service canadien des forêts

Testing forest ecosystem management in boreal mixedwoods of northwestern Quebec: initial response of aspen stands to different levels of harvesting. 2004. Brais, S.; Harvey, B.D.; Bergeron, Y.; Messier, C.; Greene, D.; Belleau, A.; Paré, D. Can. J. For. Res. 34: 431-446.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 25246

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Le projet SAFE (sylviculture et aménagement forestiers écosystémique) a débuté en 1998 dans la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet afin de tester différents traitements sylvicoles inspirés de la dynamique naturelle des peuplements. Quatre intensités de récolte, incluant la coupe totale, la récolte de 33 et 61% de la surface terrière totale et un traitement témoin non coupé, ont été appliquées à des peuplements équiennes de tremble (Populus tremuloides Michx.) au cours de l’hiver 1998–1999, selon un plan en block complet avec trois répétitions. La végétation de sous bois a répondu par une augmentation de sa biomasse proportionnelle à l’ouverture du couvert. Au cours de la première année, la densité des drageons de tremble était de 4916 tiges/ha dans le traitement témoin, 28 751 et 63 333 tiges/ha dans les coupes partielles et 102 916 tiges/ha dans la coupe totale. La plupart des changements observés dans le cycle des nutriments sont survenus dans la couverture morte pendant la deuxième année suivant la coupe. Parmi ceux-ci figurent une augmentation du C organique, du N total et des cations basiques échangeables et une diminution du ratio C/N de la biomasse microbienne. La diminution du prélèvement par les plantes et les changements dans l’abondance des débris ligneux expliqueraient ces changements.