Publications du Service canadien des forêts

Stakeholder considerations for recreation and forest management in the Sunpine Forest Products Management Agreement Area of Alberta. 2004. Watson, D.O.; McFarlane, B.L. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Northern Forestry Centre, Edmonton, Alberta. Information Report NOR-X-400. 28 p.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 25189

Langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFN - Edmonton)

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Cette étude porte sur les valeurs et attitudes de deux groupes intéressés par région de la forêt de Clearwater, en Alberta : les campeurs qui fréquentent la région et le public qui y vit ou qui vit à proximité de celle-ci. Les données ont été recueillies par enquête postale en 2001. Cette région est un lieu de villégiature important pour la population locale, qui y pratique très souvent le camping. Le grand public comme les campeurs ont des attitudes favorables au camping sauvage, dont ils estiment qu’il a peu d’effets sur l’environnement et qu’ils considèrent comme une activité unique qui est un droit et une tradition pour les Albertains. Cependant, les deux groupes considèrent l’utilisation libre des véhicules tout-terrain comme ayant un effet négatif sur l’environnement. Les deux groupes font preuve d’une orientation fortement biocentrique dans leurs valeurs forestières, croient en la valeur des forêts en soi et en leur dimension spirituelle. Cependant, les intéressés sont aussi quelque peu favorables à l’utilisation de la forêt par l’homme. Pour ce qui est de la viabilité des forêts de l’Alberta, les personnes interrogées estiment que les forêts sont gérées à des fins multiples mais jugent que la situation laisse à désirer quant à l’approvisionnement en bois d’oeuvre et à la participation du public. Ils considèrent l’industrie pétrolière et gazière comme la plus grande menace pour les forêts de l’Alberta. Ils estiment que la forêt est aussi menacée par les effets cumulatifs de tous les usages qui en sont faits y compris l’activité de l’industrie forestière. La qualité de l’eau, l’intégrité de l’écosystème, et les effets cumulatifs sont parmi leurs principales préoccupations quant à la gestion des forêts. Le gouvernement et l’industrie sont les deux sources d’information jugées les moins crédibles en matière de gestion des forêts, et les scientifiques la source la plus crédible. Les auteurs traitent par ailleurs de la signification de ces constatations quant à la participation du public et aux communications.

Dernière mise à jour :