Publications du Service canadien des forêts

The gypsy moth life stage model: landscape-wide estimates of gypsy moth establishment using a multi-generational phenology model. 2005. Gray, D.R. Ecological Modelling 176: 155-171.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 25163

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Un modèle multigénérationnel de la phénologie de la spongieuse a été élaboré à partir de la documentation existante et a servi à évaluer le risque que ce ravageurexotique se propage en Amérique du Nord d'après la comparaison entre les températures à 4457 endroits et les températures nécessaires au développement saisonnier de l'insecte. En Amérique du Nord, le climat convient à l'établissement de la spongieuse sur une superficie totale estimée à 595 millions d'hectares. L'aire de répartition potentielle est restreinte dans le sud des États-Unis par des limitations sur l'entrée en diapause et, dans le nord du Canada, par la lenteur du développement avant la diapause et au stade larvaire. Une hausse de 1,5 C des températures quotidiennes maximale et minimale moyennes, laquelle pourrait résulter du changement climatique planétaire, entra nerait une expansion de l'aire de répartition dans le nord, une réduction de l'aire dans le sud et une augmentation globale nette de l'aire atteignant environ 16 %. Cet article présente une description du modèle et une discussion sur les limitations probables de l'établissement de la spongieuse.