Publications du Service canadien des forêts

Ageing and decline of trembling aspen stands in Quebec. 2004. Pothier, D.; Raulier, F.; Riopel, M. Can. J. For. Res. 34: 1251-1258.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 25086

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Le début de la phase de sénescence est une caractéristique critique du développement d’un peuplement qui peut affecter la planification de la récolte et le calcul de la possibilité forestière. L’âge du début de la phase de sénescence a été estimé pour des peuplements de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) de la province de Québec, Canada, selon trois méthodes différentes. La première source de données était constituée de 1081 placettes échantillons temporaires à partir desquelles un modèle de régression segmentée a été ajusté de façon à détecter toute déviation de la droite correspondant à une éclaircie naturelle. Une telle déviation a été observée lorsque le nombre de tiges/ha était inférieur à 720, valeur qui est normalement atteinte à 60 ans sur les stations riches. Une deuxième source de données était composée de 34 placettes-échantillons permanentes qui ont permis de calculer l’âge auquel l’accroissement annuel périodique est égal à zéro. Ainsi calculé, l’âge du début de la phase de sénescence était en moyenne de 64 ans, mais la grande variation des valeurs autour de cette moyenne n’était que faiblement expliquée par des variables de station. La troisième source de données a permis de démontrer qu’une augmentation importante du volume de mortalité et de carie du tronc survient vers l’âge de 60 ans. Ainsi, les trois sources indépendantes de données concordent toutes pour indiquer qu’une perte de volume est généralement observée autour de 60 ans chez le peuplier. Cependant, la prédiction de l’âge du début de la phase de sénescence d’un peuplement donné est imprécise et nécessite une mesure directe de l’état du peuplement sur le terrain.