Publications du Service canadien des forêts

An approach for the analysis of vegetation spectra using non-linear mixed modeling of truncated power spectra. 2004. Magnussen, S.; Coops, N.C.; Luther, J.E.; Carroll, A.L. Annals of Forest Science 61: 515-523.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25013

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L’analyse des spectres de végétation est souvent caractérisée par un rapport négatif entre la taille de l’échantillon et le nombre de longueurs d’ondes. Une réduction de la dimension des spectres est nécessaire pour garantir des estimations uniformes. Nous proposons une réduction fondée sur une modélisation mixte non linéaire des transformées de puissance spectrale des représentations de séries de Fourier tronquées visant des spectres de végétation. Pour ce faire, nous utilisons deux ensembles de données spectrales du feuillage de sapins baumiers (Abies balsamea) exposés à différents traitements sylvicoles et de trois espèces d’eucalyptus (Eucalyptus spp.). Seules les 42 premières fréquences de puissance spectrale ont contribué de façon appréciable à sa variance. Un petit nombre de basses fréquences dominaient les puissances spectriques ; l’effet de la fréquence a été bien décrit à l’aide d’un modèle polynomial quadratique d’exponentiation comportant des effets fixes et aléatoires appréciables. Les paramètres du modèle peuvent faire l’objet d’analyse de l’hypothèse et d’une inférence physiologique.