Publications du Service canadien des forêts

Multivariate patterns of adaptive genetic variation and seed source transfer in Picea mariana. 2004. Beaulieu, J.; Perron, M.; Bousquet, J. Can. J. For. Res. 34: 531-545.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 24891

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Les auteurs ont réalisé une étude de test rétrospectif à court terme à l’aide de 90 descendances issues de pollinisation libre représentant 30 provenances d’épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP) du Québec. Les semis ont été transplantés sur trois sites suivant un gradient de latitude, et 11 caractères de croissance et de phénologie ont été mesurés durant la deuxième et troisième saisons de croissance. Les analyses de variance ont révélé des différences significatives parmi les provenances et parmi les familles au sein des provenances pour la plupart des caractères. L’analyse en composantes principales a été utilisée afin de résumer la variation observée parmi les provenances en deux composantes principales, qui expliquaient 79 % de la variation totale pour l’ensemble des caractères. Des modèles de régression permettant de relier les variables géoclimatiques à chaque caractère et composantes principales ont permis d’expliquer entre 55 et 86 % de la variation observée parmi les provenances. La variation observée chez les caractères de croissance et de phénologie apparaît donc reliée aux facteurs géoclimatiques. Les modèles ont été validés à l’aide de données découlant d’un test de provenances couvrant l’aire de répartition naturelle de l’espèce et les risques relatifs associés au transfert de semences ont été estimés. Les valeurs R2 entre le risque de transfert et les hauteurs des provenances variaient de 0,02 à 0,58, alors qu’elles étaient légèrement inférieures pour les diamètres. En moyenne, les risques relatifs variaient de 36 à 67 %, Les valeurs individuelles de provenance variaient de 4 à 94 %. Un outil d’aide à la décision pour les transferts de semences a été développé à l’aide d’un système d’information à références spatiales pour faciliter la tâche de l’aménagiste forestier.

Dernière mise à jour :