Publications du Service canadien des forêts

Blister-rust-resistant western white pines for British Columbia. 2004. Hunt, R.S. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Information Report BC-X-397. 18 p.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 24817

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFP - Victoria)

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

La rouille vésiculeuse du pin blanc est une maladie causée par le Cronartium ribicola J.C. Fisch., champignon d'origine asiatique introduit d'Europe en Colombie-Britannique. Toutes les espèces de pins blancs, tant indigènes qu'introduites, sont vulnérables. Les espèces indigènes sont cependant plus durement touchées, car leur résistance au champignon est dans le meilleur des cas très faible. Pendant de nombreuses années, le pin argenté, essence indigène de grande valeur appréciée pour la qualité de son bois et ses propriétés sylvicoles, n'a pas été utilisée à des fins d'aménagement en raison de sa vulnérabilité à la maladie. Des recherches effectuées en Colombie-Britannique ont conduit à la découverte de nouvelles options de lutte contre la maladie dans les peuplements sauvages et à la mise au point de clones résistants à la rouille vésiculeuse pour les vergers à graines. Ce rapport décrit brièvement les diverses options de lutte contre la rouille vésiculeuse du pin blanc et indique comment les clones résistants ont été choisis en vue des programmes de reboisement en Colombie-Britannique.