Publications du Service canadien des forêts

Ecosystem mapping in the lower foothills subregion of Alberta: application of fuzzy logic. 2004. Nadeau, L.B.; Li, Chao; Hans, H. Forestry Chronicle 80(3): 359-365.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 24738

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La cartographie prédictive des écosites implique le développement de modèles informatiques qui identifient et cartographient systématiquement les écosystèmes. Cette méthode de prédiction de l’occurrence des écosystèmes dans le paysage utilise l’information tirée des inventaires de base ainsi que les connaissances des experts et constitue un outil efficace de planification intégrée permettant d’obtenir un relevé de la localisation et de la distribution spatiale des écosystèmes au sein d’une unité d’aménagement. La technologie de logique floue peut être utilisée pour informatiser les éléments essentiels de l’identification des écosystèmes et les données peuvent être reliées à un système d’information géographique pour produire une carte. Une étude préliminaire a été entreprise sur l’application de cette technologie à la base de données de la Classification écologique du territoire de l’Alberta et sur la carte résultante des écosites d’un canton situé dans le centre de l’Alberta (Tp42R9W5). L’étendue des attributs utilisés dans le programme a été limitée aux attributs relevés dans les polygones cartographiés. Trois cartes contenant les attributs adéquats étaient disponibles pour le canton étudié : une carte modélisée des élévations numérisées, une carte de l’Inventaire de la végétation de l’Alberta et une carte d’étude préliminaire des sols. Les attributs de tous les polygones des trois cartes ont été compilés et sept attributs (forme de l’humus, épaisseur du Ah, texture de la surface, aspect, épaisseur de la matière organique, angle de la pente et le régime hydrique selon l’Inventaire de la végétation de l’Alberta) ont été choisis dans le but de produire un programme informatique pour l’identification de l’écosite. Quatre ensembles de données ont été utilisés pour calibrer le programme ainsi que les ensembles de données des petites parcelles recueillies dans le canton étudié. Le programme informatique a été utilisé pour analyser les données des polygones correspondant aux deux ensembles de données recueillies sur le terrain et a enregistré 72% et 70% de similitude entre les choix des experts et le programme informatique. La qualité des attributs des polygones initiaux a contribué aux erreurs d’identification. De plus, la carte d’étude préliminaire des sols ne donnait qu’un estimé de quatre des attributs (épaisseur de l’horizon Ah, épaisseur de la matière organique, forme de l’humus et texture de la surface).