Publications du Service canadien des forêts

The soil acid-base status of boreal black spruce stands after whole-tree and stem-only harvesting. 2003. Bélanger, N.; Paré, D.; Yamasaki, S.H. Can. J. For. Res. 33: 1874-1879.

Année : 2003

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 24472

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

L’effet de différents procédés de récolte sur l’équilibre acide–base du sol a été évalué dans des pessières noires (Picea mariana (Mill.) BSP) du Québec en comparant le sol de parcelles soumises à la coupe par arbres entiers à celles soumises à la coupe par troncs entiers (ébranchage à la souche) 3 ans après la récolte. La coupe par troncs entiers a contribué à l’enrichissement du réservoir en cations basiques échangeables, principalement aux endroits où la couverture morte des parcelles soumises à la coupe par arbres entiers était riche en Al3+ échangeable. Dans le sol minéral, la différence entre les traitements n’était pas aussi importante, sans doute parce que ces sols acides étaient fortement saturés par Al3+ (plus de 90 %), ce qui n’a pas favorisé les réactions d’échange cationique. Bien qu’il soit possible que l’effet des traitements ne persiste pas dans le temps, il semble que le régime nutritionel amélioré en cation basique puisse être bénéfique pour des peuplements en régénération. Au cours d’une révolution d’environ 85 ans, les valeurs estimées de la perte en alcalinité engendrée par la coupe par arbres entiers étaient faibles (moins de 20 %) comparativement à celles des précipitations acides.