Publications du Service canadien des forêts

Heat as a phytosanitary treatment for the brown spruce longhorn beetle. 2004. Mushrow, L.; Morrison, A.; Sweeney, J.D.; Quiring, D.T. The Forestry Chronicle 80: 224-228.

Année : 2004

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 24443

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Le longicorne brun de l'épinette (LBE), Tetropium fuscum (Fabr.), est originaire d'Europe mais a été retrouvé dernièrement à Halifax en Nouvelle-Écosse, où des efforts sont en cours pour l'éradiquer. Si les tentatives d'éradication s'avèrent infrutueuses, des mesures phytosanitaires devront être entreprises afin d'assurer l'accès aux marchés. Nous avons entrepris des études pour déterminer les températures fatales pour différents stades de développement du LBE sur des épinettes. Les longicornes retrouvés dans des pièces de bois d'humidité faible et élevée ont été exposés à des températures différentes pour des périodes de temps variées. Les adultes sont morts après 30 et 15 minutes d'exposition respectivement à 40 et 45 C et les chrysalides sont mortes après 30 minutes d'exposition à 45 C. Les larves ont nécessité une exposition à 50 C pendant 50 minutes (ou 55 C pendant 15 minutes) pour atteindre un taux de mortalité de 100%. La survie des larves était légèrement supérieure dans le bois à faible taux d'humidité. L'étude a été répétée une seconde année avec les traitements de 50 C/30 minutes et de 55 C/15 minutes dans le cas des larves et avec le traitement de 45 C/30 minutes dans le cas des chrysalides dans du bois de très faible teneur en humidité (12 à 15 % d'humidité après un traitement au four), avec des résultats similaires. Nos résultats démontrent que le traitement à la chaleur est une méthode phytosanitaire efficace pour assurer que le bois ne contient plus de LBE vivant. Les directives phytosanitaires actuelles énumérées par l'Agence canadienne d'inspection des aliments telles que publiées dans sa directive « Programme canadien de certification des produits de bois traités à la chaleur pour l'exportation » (56 C pendant 30 minutes) sont plus qu'adéquates pour assurer un bois sans LBE.