Publications du Service canadien des forêts

Understanding climate change risk and vulnerability in northern forest-based communities. 2003. Davidson, D.J.; Williamson, T.B.; Parkins, J.R. Canadian Journal of Forest Research 33(11): 2252-2261.

Année : 2003

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 23649

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

: La plupart des travaux de recherche sur les changements climatiques mettent l'emphase sur les aspects macro physiques du phénomène et, dans une moindre mesure, sur ses dimensions macro sociales. Un pas important dans l'identification des façons d'atténuer et de s'adapter aux impacts des changements climatiques peut être franchi en examinant la manière dont les risques liés à ce phénomène se manifestent dans des localités particulières. Certains groupes sociaux peuvent être exposés à un risque plus élevé, non seulement à cause de leur situation géographique dans des régions hautement sensibles aux changements climatiques, mais aussi par leurs caractéristiques économiques, politiques et culturelles. En combinant des notions d'économique et de sociologie, nous formulons un type modèle idéal de communauté forestière nordique qui suggère que ce genre de communautés peut présenter une vulnérabilité particulière aux changements climatiques. Bien que la recherche scientifique indique que les écosystèmes forestiers du Nord figurent parmi les zones les plus à risque aux impacts des changements climatiques, les dimensions sociales des communautés qui y vivent laissent plutôt comprendre qu'elles sont à la fois limitées au plan de la capacité communautaire à s'ajuster au changement en général et de l'aptitude collective à percevoir les changements climatiques comme une importante source de risques motivant des adaptations. Cinq éléments propres à de telles communautés permettent de décrire plus en détail ce contexte : (i) les contraintes de l'adaptation en milieu rural empêchant les communautés dépendantes des ressources de réagir de façon proactive au risque; (ii) l'identification du déboisement, dans les arènes politiques internationales et nationales, comme étant une cause fondamentale du phénomène climatique; (iii) la nature du processus décisionnel employé dans les opérations forestières pour planifier et gérer des investissements; (iv) le potentiel des membres des communautés forestières à sous-estimer les risques associés aux changements climatiques et (v) La multiplicité des facteurs de risque liés aux changements climatiques dans les communautés forestières.