Publications du Service canadien des forêts

The diapause response to photoperiod in Ontario populations of Cotesia melanoscela (Ratzeburg) (Hymenoptera: Braconidae) 1996. Nealis, V.G.; Oliver, D.; Tchir, D. The Canadian Entomologist 128: 41-46.

Année : 1996

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 21561

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L’influence de la photopériode sur la diapause au sein des populations ontariennes de Cotesia melanoscela, un parasotoïde introduit de la Spongieuse, Lymantria dispar (L.) (Lepidoptera: Lymantriidae), a fait l’objet d’une étude dans une série de conditions constantes de photopériode et de température. Lorsque les larves de C. melanoscela sont exposées à différentes photopériodes au cours de leurs stades parasites, l’insecte réagit comme il le fait dans des conditions de jours longs: les jours long (plus de 18 h) favorisent le développement continu, alors que les jours courts (moins de 16 h) déclenchent le diapause des larves de stade pré-nymphe dans leur cocon. Près du seuil critique (photopériode de 16 à 18 h), le déclenchement de la diapause est relié à la vitesse du développement larvaire: les individus à développement lent sont plus susceptibles d’entrer en diapause. Cotesia melanoscela est sensible à la photopériode durant toute la durée de son développement larvaire. Ces variations individuelles sont utilisées ici pour interpréter les aspects saisonniers de la biologie du parasitoïde en Ontario et elles sont comparées aux données publiées sur les populations de C. melanoscela de Nouvelle-Angleterre.

Dernière mise à jour :