Publications du Service canadien des forêts

European field collections and Canadian releases of Ceranthia samarensis (Dipt.: Tachinidae), A parasitoid of the Gypsy Moth. 1992. Mills, N.J.; Nealis, V.G. Entomophaga 37(2): 181-191.

Année : 1992

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 21554

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Nous présentons les détails d’un programme pour la récolte, l’importation et le lâcher de Ceranthia samarensis (Diptera: Tachinidae). Le potentiel de ce parasitoïde pour la lutte biologique au Canada est également discuté. Des larves de Lymantria dispar étaient exposées expérimentalement dans une région où les populations de cette espèce sont peu nombreuses, pour attirer le parasitoïde. Après exposition sur le terrain, les chenilles étaient rentrées au laboratoire pour l’élevage des parasitoïdes. Cette méthode a montré que C. samarensis est le parasitoïde prédominant dans ces populations en basse densité de L. dispar et qu’il est hyperparasité à 7-16%. 83 à 90% des C. samarensis entrent typiquement en diapause comme adultes pharates dans les puparia. Des expériences de laboratoire réalisées sur les conditions d’élevage des hôtes déjà exposés indiquent que les températures constantes lèvent la diapause normale de parasitoïde et que cet effet ne peut être neutralisé par l’emploi de photopériodes constantes longues ou courtes, ni par une photopériode naturelle. Une méthode pour l’envoi et la conservation au froid des puparia est décrite. L’émergence des adultes de C. samarensis après diapause demande 112 degrés-jours au-dessus d’une température seuil de 8ºC, après une période de conservation au froid de 8 mois au minimum. Le lâcher des adultes de C. samarensis en cages sur le terrain en quatre localités du Sud de l’Ontario est décrit. Bien que la dissection des larves d’hôtes issues de ces cages n’ait pas montré de parasitisme jusqu’à présent, nous restons optimistes sur l’acclimatation de ce parasitoïde dans un proche avenir.

Dernière mise à jour :