Publications du Service canadien des forêts

Host range, attack dynamics, and impact of Cryptorhynchus lapathi (Coleoptera: Curculionidae) on Salix (Salicaceae) spp. 2001. Broberg, C.L.; Borden, J.H.; Humble, L.M. The Canadian Entomologist 133: 119-130.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 21528

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4039/Ent133119-1

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Le Charançon du saule, Cryptorhynchus lapathi (L.), dont la présence en Colombie-Britannique est connue depuis 1923, s’attaque surtout aux espèces de Salix L. (Salicaceae) et de Populus L. (Salicaceae). Les larves creusent des tunnels dans les tiges, ce qui les rend friables. L’impact de ce charançon a augmenté graduellement au cours de ces dernières années à cause de l’importance économique et écologique accrue des peupliers et des saules. Nous avons procédé à l’étude de 45 sites en Colombie-Britannique dan le but de déterminer l’utilisation des hôtes parmi les espèces indigènes de Salix et de comparer la dynamique de C. lapathi d’un arbre à l’autre et d’une partie à l’autre d’un même arbre. Nous avons reconnu 11 nouveaux hôtes, mais la fréquence des attaques s’est avérée semblable d’une espèce à l’autre. Les arbres attaqués sont généralement plus gros, comportent plus de bois mort et de tiges mortes, plus de branches adventices par tige que les arbres non attaqués. Les fractures attribuables à la présence de C. lapathi ont tendance à être de diamètre légèrement plus grand et sont placées plus bas sur la tige gue les fractures naturelles. La base des tiges est la partie la plus attaquée et les femelles de C. lapathi choisissent des tiges d’une bonne taille pour pondre leurs oeufs. A mesure que les gros arbres non attaqués disparaissent, les charançons se mettent à attaquer des tiges de petit diamètre. En Conlombie-Britannique, C. lapathi affecte la santé des saules, mais rien ne permet de croire que des espèces de Salix soient menacées dèextinction par la présence du charançon.

Dernière mise à jour :