Publications du Service canadien des forêts

Performance comparison between natural and advanced regeneration of Engelmann spruce and subalpine fir, 21 years after site treatment. 1980. Herring, L.J.; McMinn, R.G. The Forestry Chronicle 56(2): 55-57.

Année : 1980

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 2138

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

La hauteur moyenne de l'épinette d'Engelmann (Picea engelmannii Parry) considérée en tant que regénération pré-établie 21 ans après la récolte et une coupe résiduelle, s'est avérée 8 fois supérieure à celle qui suivit la méthode de scarification à lame.

Le sapin subalpin (Abies lasiocarpa (Hook) Nutt.) de son côté, fournit une regénération pré-établie neuf fois supérieure à celle obtenue habituellement suite à la même méthode de scarification.

En effet, l'accroissement moyen annuel courant de ces deux espèces forestières respectives considéré en regénération préétablie fut de 39 et de 34 cm alors que celui obtenu habituellement sur sol scarifié se chiffrait à 7 cm.

Les trouées ne semblaient pas être nuisibles. Aussi le piètre rendement de la regénération naturelle sur sol minéralisé exposé suite au passage du scarificateur dépend de l'enlèvement des horizons organiques et supérieurs des sols alors hors d'atteinte par les semis. Ces couches de sol demeurent disponibles pour la regénération pré-établie. L'auteur suggère de tenir compte de la conservation de la regénération pré-établie lorsque la scarification devient inadéquate.