Publications du Service canadien des forêts

Seasonal abundance and synchrony between Laricobius nigrinus (Coleoptera: Derodontidae) and its prey, the hemlock woolly adelgid (Hemiptera: Adelgidae) 2003. Zilahi-Balogh, G.M.G.; Humble, L.M.; Lamb, A.B.; Salom, S.M.; Kok, L.T. The Canadian Entomologist 135: 103-115.

Année : 2003

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 21349

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4039/n02-059

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Le potentiel de Laricobius nigrinus Fender, indigène dans le nord-ouest américain, commeagent de lutte biologique contre le puceron lanigère de la pruche, Adelges tsugae Annand, a été évalué dans l'est des États-Unis. Les expèces du genre Laricobius se nourrissent exclusivement d'Adeligidae. Le puceron lanigère de la pruche vit sur les pruches (Tsuga sp.) en Amérique du Nord et en Asie, mais n'est considéré comme au ravageur important que sur la pruche du Canada [Tsuga canadensis (L.) Carrière] et la pruche de la Caroline (Tsuga caroliniana Engelmann) dans l'est de l'Amérique du Nord. Ce travail est le résultat de la première recherche détaillée sur le cycle biologique de L. nigrinus et ses interactions aves A. tsugae. Les résultats obtenus au cours d'une étude de 2 ans sur l'abondance de L. nigrinus et de sa proie A. tsugae en nature, dans une pépinière à graines de Colombie-Britannique, iniquent (i) que la génération de sistons d'A. tsugae parvient à maturité 2-3 mois plus tôt qu'en Virginie et au Connecticut, (ii) qu'il ne semble pas y avoir de sexuparae chez cette population, comme on en trouve en Virginie et au Connecticut, (iii) que les adultes de L. nigrinus subissent une diapause estivale qui coïncide avec les sistons de premier stade en diapause d'A. tsugae et (iv) que la pointe et le développement larvaire subséquent de L. nigrinus coïncident avec la pointe des sistons adultes d'A. tsugae, ce qui montre une bonne synchronisation entre L. nigrinus et les stades d'A. tsugae qui lui conviennent.

Dernière mise à jour :