Publications du Service canadien des forêts

Molecular biology of tree nutrient storage. 1995. Wetzel, S. Pages 29-35 in P.J. Charest and L.C. Duchesne, compilers. Recent progress in forest biotechnology in Canada. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Petawawa National Forestry Institute, Chalk River, Ontario, Information Report PI-X-120.

Année : 1995

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 21305

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Dans le passé, l'étude de la biologie moléculaire du stockage des éléments nutritifs a surtout porté sur les réserves d'azote et sur la retranslocation. Or, de nombreuses essences forestières accumulent de l'azote réduit dans leurs organes végétatifs, sous forme de protéines, et ces dernières constituent une cible idéale pour l'amélioration des arbres à l'échelle moléculaire. En effet, on a établi une corrélation entre ces protéines de réserve et le cycle des éléments nutritifs, la rapidité de la croissance, la rusticité hivernale et la dormance. Ces protéines sont accumulées dans l'écorce, le bois, les racines et le feuillage et constituent plus de 25 % des protéines solubles de ces tissus chez de nombreuses essences. L'étude des gènes qui codent les protéines de réserve des organes végétatifs, et de l'expression de ces gènes, pourrait mener à leur utilisation dans des expériences visant à modifier certains caractères, comme la production de biomasse, le taux de croissance printanière, la résistance à la gelée, le cycle des éléments nutritifs et la résistance aux pathogènes.