Publications du Service canadien des forêts

Forest carbon accounting at the operational scale. 2002. Kurz, W.A.; Apps, M.J.; Banfield, G.E.; Stinson, G. The Forestry Chronicle 78(5): 672-679.

Année : 2002

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 21040

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Les forêts du Canada peuvent jouer un rôle important dans le cycle global du carbone (C). Les activités d'aménagement forestier, implantées à l'échelle opérationnelle, ont un impact significatif sur le bilan de C des forêts canadiennes. Suite à l'accroissement de la reconnaissance nationale et internationale que les activités d'aménagement forestier peuvent contribuer aux sources et aux réserves nationales de C, les aménagistes forestiers pourraient tirer partie d'un outil scientifiquement crédible pour évaluer les impacts potentiels des activités d'aménagement forestier sur les stocks de C et sur les variations de stocks sur leurs territoires. Ce type d'outils doit incorporer les meilleurs aspects scientifiques disponibles, être conforme aux régles internationales de comptabilité sans cesse en évolution et être suffisamment flexile pour faire répondre aux types de scénarios et de questions d’aménagement qui intéressent les aménagistes forestiers. Pour être efficient au niveau des coûts et d’utilisation par les aménagistes forestiers, cet outil doit tenir compte de l’information existante au niveau de l’inventaire, de la croissance et du rendement, et des perturbations que leurs analystes utilisent régulièrement dans leurs activités de planification de l’aménagement forestier. L’information déjà disponible doit être accompagnée de donées additionnelles de doit être modeler pour estimer les modifications survenues dan les réservoirs de C qui ne sont pas habituellement compris dans les inventaires forestiers, comme le carbone dans la matière organique morte associér à la litière, aux débris ligneux grossiers et au C pédologique. A partir des travaux de la dernière décennie sur l’élaboration et l’application du Modèle de calcul du C du Secteur forestier canadien (CBM-CFS2), L’équipe de calcul du C du Service canadien des forêts travaille actuellement avec le Réseau des Forêts modèles pour élaborer, tester et produire un outil de calcul comptable du C à l’échelle opérationnelle tout en élaborant des banques de données contenant des valeurs des paramètres régionaux. Une fois l’élaboration terminée (2004), le modèle opérationnel sera mis à la disposition sans frais de toute personne intéressée à l’utiliser pour estimer le niveau des stocks de C pour un paysage donné ainsi que les variations dans les stocks de C. L'expertise développée au sein du réseau extensif des Forêts modèles de de leurs partenaires au Canada facilitera le transfert technologique et la formation pour les communautés plus importantes. Les outils et les programmes de transfert technologique permettront aux aménagistes forestiers d'inclure des considérations relatives aux impacts des activités planifiées sur les stocks de C. Cela accroîtra l'utilisation potentielle des forêts et des activités d'aménagement forestier au niveau de la contribution reliée à la stratégie de réduction des gaz à effet de serre.

Dernière mise à jour :