Publications du Service canadien des forêts

Indicators of forest-dependent community sustainability: the evolution of research. 2002. Beckley, T.M.; Parkins, J.R.; Stedman, R.C. Forestry Chronicle 78(5): 626-636.

Année : 2002

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 21017

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Cet article décrit l’évolution de la recherche sur les indicateurs socio-économiques de la durabilité des communautés pour certains endroits situés dans les forêts modèles canadiennes depuis 1994. Dans le cas des forêts modèles des Foothills et de l’ouest de Terre-Neuve, nous avons utilise une approche « d’experts » dans le cas de la sélection et de la description des indicateurs. Nous avons utilisé les données des recensements pour documenter les changements au cours du temps pour les variables déterminantes du profil de la communauté tel l’âge, l’occupation, le revenu, la mobilité de la population, le niveau de scolarité, la pauvreté et la valeur immobilière. Les mesures objectives de ces variables ont été complétées par des entrevues individuelles de façon à élaborer un portrait plus dynamique de l’état de la communauté. Les travaux préliminaires de notre groupe se sont concentrés principalement sur les indicateurs du « profil », des indicateurs essentiellement statiques et descriptifs qui permettent d’établir un portrait instantané d’une communauté à un moment donné. Les travaux se poursuivent actuellement sur la prochaine génération d’indicateurs socio-économiques que nous décrivons comme des indicateurs du « processus ». Ces indicateurs traitent plus des causes que des conséquences. Ils comprennent des éléments comme le sens d’origine ou d’attachement à un endroit (ce qui a des impacts sur la mobilité de la population et le niveau de scolarisation). Les indicateurs du processus comprennent également des variables comme le leadership, le bénévolat, l’entrepreneurship et la cohésion sociale, que nous tentons d’inclure en totalité dans une mesure combinée de la capacité d’une communauté.