Publications du Service canadien des forêts

Control of conifer defoliators with neem-based systemic bioinsecticides using a novel injection device. 2001. Helson, B.V.; Lyons, D.B.; Wanner, K.W.; Scarr, T.A. The Canadian Entomologist 133: 729-744.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 20526

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un tube d'injection systémique pour les arbres a été conçu pour introduire le volume voulu de bioinsecticides à base de neem dans des conifères. L'appareil est consitutué d'un tube de plastique attaché à une goudrelle au moyen d'un collier de serrage à un bout et à une valve pour pneu sans chambre à air à l'autre bout. Il faut percer l'arbre avec une mèche, forcer la goudrelle dans le trou à coups de marteau et remplir l'appareil d'insecticide qui sera ensuite pressurisé à l'aide d'une pompe de bicyclette branché sur la valve. Les pièces sont faciles à obtenir, la construction et la fixation de l'appareil à l'arbre aisées et rapides, le volume d'insecticide à injecter est réglable et l'appareil est réutilisable. L'appareil a servi avec succès dans la lutte contre les défoliateurs sur 188 arbres représentant quatre espèces de conifères, au printemps et à l'été, surtout avec des préparations de neem, mais aussi avec du méthoate, de l'imidacloprid et de l'acéphate. Dans la plupart des cas, toutes les substances étaient injectées dans l'arbre sans fuites, bien que certaines préparations de neem se soient révélées particulièrement lentes à pénétrer et certaines n'ont pu être injectées entièrement à des volumes supérieurs à 15 mL par tube à injection. Des doses de 0,2 g d'azadirachtin/ cm de diamètre d'arbre à hauteur de poitrine (dbh) ou plus basses ont permis une lutte efficace contre le Pamphile du pin sur des pins rouges, contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur des épinettes blanches, contres les mineuses sur des thuyas de l'est, contre la spongieuse sur des pins blancs et contre la tenthrède du pin introduite sur des pins blancs. Des doses aussi faibles que 0,005 g ingrédient actif / cm de dbh de poitrine injectées par les tubes dans un ou deux trous par arbre ont diminué de 95% la défoliation de pins rouges matures (dbh moyenne ± écart type = 23,4 ±3,3 cm) attaquées par des pamphiles.