Publications du Service canadien des forêts

Predicting the date of leaf emergence for sugar maple across its native range. 2000. Raulier, F.; Bernier, P.Y. Canadian Journal of Forest Research 30: 1429-1435.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 20491

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un modèle combinant le temps d’exposition au froid et la somme de degrés-jours est proposé pour prédire la date d’initiation de la feuillaison de l’érable à sucre (Acer saccharum Marsh.). Le modèle est calibré à l’aide de données recueillies dans deux érablières pendant deux années contrastées quant à la date de feuillaison, ainsi qu’à l’aide de données colligées dans la littérature et choisies pour couvrir l’ensemble du domaine de distribution de l’érable à sucre. Malgré la disparité des observations, plus de 84 % de la variabilité de la date de feuillaison est expliquée par le modèle. Quarante et un jours séparent la date de feuillaison la plus hâtive de la plus tardive et la date observée se situe en moyenne dans un intervalle de 1,5 jours autour de la date prédite. Des évènements exceptionnels comme des printemps particulièrement chauds ou froids sont bien pris en compte. Le comptage du nombre de jours d’exposition au froid et la sommation des degrés-jours sont débutés le 1er décembre, mais le choix d’une autre date entre le 1er novembre et le 1er avril fournit approximativement la même qualité d’ajustement aux observations. Les seuils de température utilisés pour le nombre de jours d’exposition au froid et la somme des degrés-jours sont fixés identiquement à 10°C. Bien que ces seuils fournissent le meilleur ajustement, le choix d’un seuil inférieur, jusqu’à 3°C, permet une performance approximativement équivalente, pour autant que les deux seuils de température aient la même valeur.