Publications du Service canadien des forêts

The importance of forest floor disturbance in the early regeneration patterns of the boreal forest of western and central Quebec: a wildfire versus logging comparison. 2000. Nguyen-Xuan, T.; Bergeron, Y.; Simard, D.G.; Fyles, J.W.; Paré, D. Canadian Journal of Forest Research 30: 1353-1364.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 20488

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

La composition en espèces invasculaire et vasculaire de la régénération initiale présente suite au feu et à la coupe à blanc a été comparée séparément pour trois secteurs d’étude situés dans la pessière noire à mousses (Picea mariana (Mill.) BSP – Pleurozium schreberi (Brid.) Mitt.) de l’ouest et du centre du Québec. Dans chacun des secteurs d’étude, une analyse des correspondances redressée a distingué les stations brûlées des stations coupées le long du premier axe d’ordination. L’abondance d’espèces pionnières et de lichens suite au feu et l’abondance d’espèces résiduelles après coupe sont principalement responsables de la différentiation des stations. Des coefficients de corrélation de Spearman ont été calculés afin de mettre en évidence les liens qui existent entre les deux principaux axes de différentiation et plusieurs variables caractérisant la perturbation physique du sol forestier ainsi que les conditions générales de croissance. Les variables caractérisant la sévérité de la perturbation du sol ont été associées au premier axe dans deux des secteurs d’étude. L’interprétation des différences de composition végétale en terme de stratégies de reproduction a également permis d’illustrer l’influence du type et de la sévérité des perturbations sur les patrons de régénération. Ces résultats suggèrent que des pratiques forestières telles la coupe avec protection de la régénération et des sols, la scarification et le brûlage dirigé différent quant à leur pertinence dans un contexte d’aménagement durable de la forêt boréale.