Publications du Service canadien des forêts

The effects of paclobutrazol, abscisic acid, and gibberellin on germination and early growth in silver, red, and hybrid maple. 2000. Marshall, J.G.; Beardmore, T.; Whittle, C.A.; Wang, B.S.P.; Rutledge, R.G.; Blumwald, E. Can. J. For. Res. 30: 557–565.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 20480

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Des semences d’érable argenté (Acer saccharinum L.) ont été utilisées pour étudier les mécanismes régissant la germination chez les semences récalcitrantes, afin de développer une méthode biochimique pour inhiber temporairement la germination sans utiliser le refroidissement. Le traitement de semences fraîches d’érable argenté à l’aide du paclobutrazol, un inhibiteur du cytochrome P450, a retardé la germination et réduit le développement des racines et des pousses. L’effet inhibiteur du paclobutrazol combiné à l’acide abcissique (ABA) sur les pousses de l’érable argenté n’a pu être levé par un court traitement à l’acide gibbérellique A3 (GA3). La germination de semences d’érable rouge (Acer rubrum L.) a été presque complètement inhibée par le paclobutrazol employé seul; cette inhibition n’a pu être levée par un court traitement avec GA3. Pour les hybrides issus du croisement entre l’érable rouge et l’érable argenté, la croissance racinaire a été peu affectée par le paclobutrazol combiné à l’ABA. La croissance des pousses a toutefois été grandement inhibée par le paclobutrazol et cette inhibition s’est accentuée lorsque le paclobutrazol était combiné à l’ABA; l’inhibition était partiellement réduite par l’application de GA3. Des semences fraîches d’érable argenté traitées au paclobutrazol pendant 12 h et entreposées par la suite sous des conditions idéales de germination, en présence de 1 mM d’ABA, n’ont pas germé pour 1 semaine. Le développement des racines fut complètement rétabli par un apport continu de GA3 combiné à l’ABA.