Publications du Service canadien des forêts

Resistance of Pinus banksiana to the European race of Gremmeniella abietina. 2000. Laflamme, G.; Blais, R. Phytoprotection 81: 49-55.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 20473

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Au début des années 80, plus de 90% de mortalité causée par Gremmeniella abietina, race européenne, a été relevée dans des plantations de pin rouge (Pinus resinosa) localisées à environ 200 km au nord-ouest de Montréal, Québec, Canada. Les pins gris (Pinus banksiana) avoisinants ne semblaient pas attaqués. Les forestiers ont donc reboisé ces aires avec des semis de pin gris. Des parcelles d'études de 100 pins gris ont été établies dans trois plantations sur les quatre sélectionnées en 1988. Comme références, des semis de pin rouge ont été plantés dans des conditions semblables dans la quatrième plantation en 1989. Les observations annuelles se sont déroulées de 1989 à 1992. La mortalité des semis de pin rouge atteignait 70% en 1992 alors que les pins gris des trois sites expérimentaux n'étaient pas attaqués, à l'exception d'une brûlure à l'extrémité des pousses, caractéristique qui permet d'identifier la race au champ. Les symptômes de la race nord-américaine étaient présents à un taux très bas; leur incidence a augmenté sur le site 1 en 1992. Plus de 10 ans après la plantation, les pins gris montrent une résistance à la race européenne de G. abietina alors que tous les pins rouges sont morts.

Dernière mise à jour :