Publications du Service canadien des forêts

A study of interpolation methods for forest fire danger rating in Canada. 1989. Flannigan, M.D.; Wotton, B.M. Canadian Journal of Forest Research 19(8): 1059-1066.

Année : 1989

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 20035

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les organismes canadiens de protection contre les feux de forêt n'utilisent aucune méthode sinon des méthodes simples d'extrapolation pour évaluer les risques de feu entre les stations météorologiques. Nous avons comparé plusieurs méthodes d'extrapolation et utilisé l'indice forêt-météo dans le centre-nord de l'Ontario à titre d'exemple. Notre étude montre que les extrapolations au moyen d'un polynôme du second degré utilisant les moindres carrés, d'une languette cubique flexible, et d'une pondération produisaient les sommes des carrés résiduelles les plus faibles selon notre procédure de vérification. Ces méthodes correspondent aux valeurs observées de l'indice forêt-météo autant élevé que faible. La très grande variation dans la distribution spatiale de la quantité de précipitation estivale est l'obstacle le plus important pour extrapoler entre les stations. Ce facteur entraîne une très grande variabilité dans les indices forêt-météo qui deviennent très difficiles à extrapoler. L'utilisation du radar et (ou) de données satellite permettrait de connaître la distribution des précipitations avec une plus grande précision. Ces méthodes d'extrapolation pourraient facilement être adoptées par les organismes de protection contre les feux de forêt pour obtenir une meilleure estimation des risques de feu dans la région.