Publications du Service canadien des forêts

Black spruce somatic embryo germination and desiccation tolerance. II. Effect of an abscisic acid treatment on protein synthesis. 1995. Beardmore, T.; Charest, P.J. Canadian Journal of Forest Research 25: 1773-1782.

Année : 1995

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 19747

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

On examine ici les changements biochimiques liés à un traitement avec 20 uM d’acide abscissique (ABA) et à un traitement de dessiccation chez des embryons somatiques (ES) matures d’épinette noire. Il a été montré antérieureemtn que ce traitement à l’ABA des ES d’épinette noire induisait une germination plus précoce et plus uniforme (i.e., synchronisme de croissance des racines et de la tige) et accroissait la tolérance des ES à la dessiccation lente et à la dessiccation rapide. Ici, les ES matures (ES témoins) ont été placés soit dans un milieu de maturation renfermant 20 uM d’ABA pendant une période de 7 jours (ES témoins traités à l’ABA) soit dans un milieu de maturation exempt d’ABA pendant une période de 7 jours (ES témoins non traités à l’ABA). Seul le traitement à l’ABA a provoqué un augmentation du contenu protéique, du poids sec et du contenu en ABA, par rapport aux ES témoins. Ce traitement à l’ABA était le seul qui permettait un taux élevé de germination après la dessiccation lente. On a identifié sept protéines de masses moléculaires de 42, 33, 32, 28, 27, 21, 20 kDa comme étant des protéines de réserve. Une étude de la synthèse protéique in vivo a mis en évidence la synthèse de protéines de réserve chez les ES témoins, les ES traités à l’ABA et les ES témoins non traités à l’ABA. Des changements mineurs, comme la cessation ou le déclin de la synthèse des protéines de réserve, ont été observés chez les ES traités à l’ABA et les ES témoins non traités à l’ABA. La protéine isolé des ES traités et des ES témoins a été testée au moyen d’un anticorps dirigé contre la déhydrine du maïs. Cet anticorps a fortement réagi avec une protéine de 23 kDa et a légèrement réagi avec trois autres protéines présentes dans des embryons zygotiques et somatiques matures dans tous les ES traité. Les ES traités à l’ABA semblent contenir une quantité légèrement plus élevée de la protéine de 23 kDa apparentée à la déhydrine (d’après l’intensité de la bande dans le transfert de Western). Après la dessiccation de ces ES, la concentration de cette protéine a diminué jusqu’à la concentration observée chez les témoins. Le traitement à l’ABA a induit la synthèse de deux protéines de faible masse moléculaire (12 et 8 kDa), synthèse qui s’est poursuivie après la dessiccation de ces ES. La synthèse de la protéine de 8 kDa a été induite au moment de la dessiccation des ES témoins. Ces résuyltats indiquent que le traitement à l’ABA a prolongé le stade de maturation des ES d’épinette noire et a causé une synthèse accrue d’une protéine apparentée à la déhydrine.