Publications du Service canadien des forêts

Public involvement in Alberta forest management and planning: a comparative analysis of attitudes and preferences in Alberta / Public involvement in Alberta forest management: do advisory groups represent the public? 2001. Parkins, J.R.; Stedman, R.C.; McFarlane, B.L. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Northern Forestry Centre, Edmonton, Alberta and Foothills Model Forest, Hinton, Alberta. Information Report NOR-X-382. 19 p.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 19654

Langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFN - Edmonton)

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Ce rapport présente une analyse descriptive des attitudes et des comportements associés à la participation du public à la gestion forestière en Alberta. Les données ont été recueillies en 1999 lors d'une enquête effectuée par l'envoi d'un questionnaire par la poste auprès de deux groupes principaux, le grand public et les membres des groupes de vigilance publique sur l'industrie forestière. L'enquête a permis de mesurer le niveau d'intérêt général du public pour la gestion des forêts et de déterminer la façon préférée du public de participer. Les sources d'informations, le degré d'exactitude perçu de ces sources, et la perception de l'influence des groupes organisationnels et communautaires sur la gestion forestière ont également été évalués. Les résultats suggèrent que les membres des groupes de vigilance diffèrent du grand public en termes de caractéristiques socioéconomiques et en termes d'attitudes et de comportements associés à la participation du public. De plus, les résultats mettent en lumière deux conditions à la participation du public. Premièrement, les répondants ont accédé à une vaste gamme d'informations sur la gestion forestière et ont manifesté une préférence marquée pour une source d'information aux dépens d'une autre en fonction de leur lieu d'habitation (zone urbaine ou zone rurale) et de leur plus ou moins grand contact avec l'industrie forestière (les membres des groupes de vigilance ou le grand public). Deuxièmement, les répondants ont fermement soutenu la participation du public en général et ont clairement préféré les comités de citoyens comme mécanisme spécifique de participation. Bien que la représentativité des groupes de vigilance soit considérée comme un facteur clé de la participation du public, les auteurs recommandent de dépasser le profil des membres de ces groupes pour évaluer le processus à l'intérieur duquel leurs délibérations ont lieu.

Dernière mise à jour :