Publications du Service canadien des forêts

Feeding, oviposition and emergence of white pine weevil (Pissodes strobi (Peck)) under a pioneer broad-leaved forest canopy. 2001. Lavallée, R.; Daoust, G.; Mauffette, Y.; Audet, G.; Coulombe, C. The Forestry Chronicle 77(5): 885-892.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 19300

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L'alimentation, la ponte et 1'émergence du charançon du pin blanc (Pissodes strobi Peck) ont été étudiées dans un test de descendance familiale de pins blancs (Pinus strobus L.) alors âgés de 12 ans. Le test a été effectué sous un couvert mature d'essences pionnières dans la region de l'outaouais (Notre-Dame-du-Laus, Québec, Canada). La surface terrière du couvert forestier centrée sur le pin blanc a été utilisée comme indice de mesure du couvert forestier. Pour 63 pins blancs, la surface terrière variait de 0 à 16 m2/ha. Certains paramètres de performance du charançon du pin blanc, comme les trous d'alimentation et les trous d'oviposition, sont reliés au couvert forestier, mais d'autres comme les chambres pupales, les trous d'émergence, l'indice de survie partielle (trous d'émergence/chambres pupales) et l'indice de survie totale (trous d'émergence/trous d'oviposition) ne le sont pas. Les résultats montrent qu'une augmentation du couvert forestier n'affecte pas la hauteur des pins mais qu'elle réduit le diamètre du tronc. Aucune relation n'est observée entre le diamètre de la flèche et le nombre de trous de ponte. Même sous couvert, les ennemis naturels (Lonchaea corticis Taylor et les hymnoptères parasitoïdes) peuvent réduire la population de lames et de pupes du charançon du pin blanc.

Dernière mise à jour :