Publications du Service canadien des forêts

Morphology, taxonomy, and nomenclature of the Chrysomyxa ledi complex and related rust fungi on spruce and Ericaceae in North American and Europe. 2001. Crane, P.E. Canadian Journal of Botany 79(8): 957-982.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 19055

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les champignons de la rouille du genre Chrysomyxa Unger sont fréquents sur les Pinaceae (surtout Picea A. Dietr.) des forêts boréales de l'hémisphère nord, et la plupart des espèces ont des hôtes alternatifs angiospermes appartenant aux Ericaceae. On en reconnaît environ 30 espèces au monde. Bien que plusieurs espèces soient des organismes pathogènes économiquement importants sur les épicéas et les rhododendrons, les connaissances sur la définition des espèces, sur les relations entre espèces sur différents continents et sur les cycles vitaux font défaut. En utilisant des observations aux champs, des inoculations expérimentales ainsi que la microscopie photonique et par balayage au laser, les auteurs ont réexaminé un groupe d'espèces ayant des spores de dimension semblable, incluant le complexe Chrysomyxa ledi de Bary. En plus de la spécificité de l'hôte, on note que la dimension et la forme des aeciospores et des urédospores, ainsi que l'ornementation sporale et le péridium des aecidies, sont des caractères utiles pour définir les espèces. L'auteur présente des descriptions détaillées pour huit espèces de Chrysomyxa incluant les synonymes, les types, les distributions, les relations avec les autres espèces et l'impact des maladies. On considère comme espèces distinctes celles du complexe C. ledi : C. ledi sur Ledum palustre, Chrysomyxa nagodhii sp.nov. sur Ledum groenlandicum et Ledum decumbens, Chrysomyxa neoglandulosi sp.nov. sur Ledum glandulosum, Chrysomyxa cassandrae sur Chamaedaphme calyculata, Chrysomyxa rhododendri sur Rhododendron spp., et Chrysomyxa vaccinii comb.nov. sur Vaccinium parvifolium. Pour fin de comparaison, on inclut le Chrysomyxa chiogenis, portant des spores de même dimension. L'auteur décrit une espèce non reconnue précédemment et ayant de petites spores, le Chrysomyxa reticulata sp.nov. sur Ledum spp., qu'on retrouve sur les rhododendrons cultivés, en Amérique du Nord. L'auteur décrit finalement une nouvelle espèce anamorphe, le Peridermium zilleri, appartenant vraisemblablement au genre Chrysomyxa, et venant sur le Picea sitchensis des régions côtières de la Colombie canadienne.