Publications du Service canadien des forêts

Backcountry recreationists’ valuation of forest and park management features in wilderness parks of the western Canadian Shield. 1996. Boxall, P.C.; Watson, D.O.; Englin, J. Canadian Journal of Forest Research 26(6): 982-990.

Année : 1996

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 18893

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les auteurs ont estimé la valeur économique de quatre types de peuplements forestiers, de forêts endommagées par les feux, d'aires de coupe et de plusieurs caractéristiques de l'aménagement d'un parc pour des récréationnistes de plein air, principalement des canotiers, dans le parc provincial de Nopiming situé dans l'est du Manitoba. Le modèle d'évaluation de l'utilité par la méthode des coûts de déplacement fut utilisé pour l'analyse. Cette analyse a établi que les pinèdes grises (Pinusbanksiana Lamb.) et les pessières blanches (Piceaglauca (Moench) Voss) étaient recherchées par les récréationnistes. Par contre, l'analyse prédit que ces récréationnistes paieraient pour éviter les pessières noires (Piceamariana (Mill.) BSP), les tremblaies (Populustremuloides Michx.), les brûlis, les portages et les chalets. Sur la base de relations statistiques faibles, les coupes hors du champ de vision des récréationnistes auraient un apport positif. Bien que les caractéristiques de l'aménagement d'un parc jouent un rôle dans l'établissement de la valeur récréative, l'âge et la nature des peuplements dans les sites récréatifs sont plus importants. Ces résultats confirment l'importance du rôle des feux dans la fluctuation des retombées économiques provenant des activités récréatives qui se déroulent dans les forêts du Bouclier canadien.