Publications du Service canadien des forêts

Integrated pest management in western Canadian boreal forests. 1998. Volney, W.J.A.; Mallett, K.I. Forestry Chronicle 74(4): 597-605.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 18793

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Résumé

Les insectes et les micro-organismes accomplissent une multitude de fonctions au sein des écosystèmes forestiers. Quelques-uns de ces organismes ont été désignés comme étant des ravageurs. Une compréhension adéquate des ravageurs des forêts boréales matures du centre-ouest du Canada a été élaborée. Dans la plupart des cas, cela a permis de développer des systèmes de gestion intégrée des ravageurs qui ont mené, lorsqu'approprié, à l'élaboration de systèmes d'aide à la décision. La recherche et le développement se poursuivent actuellement pour développer et améliorer ces systèmes pour la gestion des ravageurs des jeunes peuplements. Un principe général à la base de l'aménagement des jeunes peuplements, laisse entendre que copier le développement des peuplements naturels permettra de minimiser les pertes occasionnées par les ravageurs. Toutefois, des techniques de contrôle biologique sont actuellement en voie de développement pour améliorer la productivité lorsqu'il est impossible dans le cadre d'un aménagement de copier le développement d'un peuplement naturel. La philosophie employée dans l'élaboration de ces méthodes est de compter sur la conservation des biotes puisqu'ils constituent un réservoir duquel il est possible de choisir les organismes qui peuvent être utiles pour l'élaboration de procédures de contrôle des ravageurs. De plus, l'intérêt du public canadien se rapportant à la dégradation de l'environnement et les coûts extrêmement faibles des stratégies efficaces de contrôle des ravageurs, qui comprennent souvent une copie du développement des peuplements naturels dans le but de conserver les organismes bénéfiques et obtenir des densités de peuplements et des formes d'arbres intéressantes, favorisent l'élaboration de ces stratégies pour garantir la durabilité des forêts canadiennes.

Dernière mise à jour :