Publications du Service canadien des forêts

Ten-year tree mortality following a jack pine budworm outbreak in Saskatchewan. 1998. Volney, W.J.A. Canadian Journal of Forest Research 28(12): 1784-1793.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 18792

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La condition du pins gris (Pinus banksiana Lamb.) croissant dans des peuplements aux caractéristiques variées a été évaluée annuellement au cours de la décennie suivant le déclenchement d'une épidémie de tordeuse du pin gris (Choristoneura pinus Freeman) dans le centre de la Saskatchewan. La mortalité était clairement reliée à la sévérité et à la nature des dommages subis par les arbres au cours de la deuxième année de l'épisode de défoliation. Le patron de mortalité était remarquablement similaire parmi les peuplements établis sur plusieurs décennies réparties sur une période de 60 ans. Les plus hauts taux de mortalité étaient enregistrés dans des peuplements datant des années 1890 et les plus bas dans les peuplements aux origines les plus récentes (1940). La sévérité de la défoliation, la longueur de la portion morte de la cime, le diamètre à hauteur de poitrine, de même que la hauteur relative de l'arbre exprimée comme variable normale standard, expliquaient 94% de la variabilité observée dans la durée de survie. Un modèle non paramétrique à probabilités proportionnelles a été développé dans le but d'évaluer le risque relatif de mortalité des arbres. La défoliation est un facteur important dans la détermination de la densité, de la surface terrière et du volume d'un peuplement, une fois que le développement d'un peuplement juvénile est complété. Les résultats présentés suggèrent une nouvelle approche pour déterminer les risques guettant les arbres des peuplements, de façon à évaluer la vulnérabilité de ces peuplements à de futures attaques de tordeuse.