Publications du Service canadien des forêts

Resistance against Pissodes strobi (Coleoptera: Curculionidae) in severed leaders and in a water-soluble bark extract of Picea sitchensis (Pinaceae): evidence for a post-ingestive mode of action. 2001. Sahota, T.S.; Manville, J.F.; Hollmann, J.; Leal, I.; Ibaraki, A.I.; White, E.E. The Canadian Entomologist 133: 315-323.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 18326

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Nous avons comparé la croissance ovarienne et la transcription du gène de la vitellogénine chez des Pissodes strobi Peck (Coleoptera: Curculionidae) se nourrissant de pousses terminales coupées de Picea sitchensis (Bong) Carr (Pinaceae), sensibles ou résistantes, et chez des charançons qui avaient reçu une dose d’extrait aqueux d’écorce de ces pousses. Une méthode de gavage a été mise au point pour introduire les extraits d’écorce dans le canal alimentaire des charançons. Les charançons qui avaient reçu une dose d’extrait d’écorce de pousses terminales résistantes et qui avaient ensuite été nourris de sections de pousses terminales latérales sensibles, on vu la croissance de leurs oocytes diminuer do 60% comparativement aux insectes qui avaient reçu de l’extrait de pousses sensibles. Dans d’autres expériences du même type, la transcription du gène de la vitellogénine de charançon a été inhibée d’environ 48%. La transcription du gène était réduite d’environ 60% dans le cas de charançons nourris de pousses terminales coupées du clone résistant plutôt que de pouses coupées d’arbres sensibles. Les résultats indiquent que ces effets de la résistance se manifestent même si les arbres ne sont past intacts. Les expériences démontrent que les effets observés résultent de l’action de l’extrait après l’ingestion.