Publications du Service canadien des forêts

Birch foliar responses to simulated acidic fog and Septoria betulae inoculations. 2001. Kouterick, K.B.; Skelly, J.M.; Pennypacker, S.P.; Cox, R.M. Canadian Journal of Forest Research 31: 392-400.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 18154

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Résumé

Les effets d’un brouillard acide artificiel et de l’inoculation avec Septoria betulae Pass. sur le développement des symptômes foliaires et la sénescence des feuilles chez des semis de Betula papyrifera Marsh. et de Betula cordifolia Regel ont été étudiés en 1997 et 1998. La nécrose du feuillage du bouleau, une maladie qui a été rapportée au cours de la dernière décennie sur les arbres matures qui croissent le long de la Baie de Fundy, au Canada, est probablement le résultat d’une interaction entre les épisodes de brouillard acide et S. betulae. Les semis ont reçu des applications de brouillard artificiel dont le pH était ajusté à 3,2, 4,2 et 5,6 ou n’ont pas été traités. Les inoculations pour chacun des niveaux de pH du brouillard ont été effectuées en vaporisant une suspension de conidies de S. betulae et en plaçant des feuilles de bouleau naturellement infectées et portant des pycnides du champignon sur des filets de plastique suspendus au-dessus des semis dans des chambres fermées. Le pourcentage de surface foliaire montrant des symptômes chez les semis inoculés avec S. betulae était près du double de celui qui a été observé chez les semis non inoculés. La nécrose du feuillage était semblable aux symptômes observés sur les arbres matures sur le terrain. Des symptômes foliaires ont été observés sur les semis non inoculés et les symptômes les plus sévères étaient associés aux semis exposés au brouillard le plus acide. La sénescence des feuilles était également la plus prononcée chez les feuilles inoculées par vaporisation qui avaient été exposées au brouillard dont le pH était 3,2. Le développement des pycnides n’était pas influencé par le pH du brouillard mais il était plus important dans tous les traitements avec un brouillard que sans brouillard. Bein que le brouillard acide et l’infection par S. betulae puissent indépendamment causer des symptômes, les données indiquent qu’une interaction est vraisemblablement responsable de la nécrose des feuilles de bouleau. Cependant, S. betulae doit être présent pour obtenir le même degré de sévérité de nécrose foliaire que celui qu’on observe sur les arbres qui croissent naturellement en forêt dans la région de la Baie de Fundy.

Dernière mise à jour :