Publications du Service canadien des forêts

Interpretation and classification of partially harvested forest stands in the Fundy Model Forest using Multitemporal Landsat TM digital data. 2000. Franklin, S.E.; Moskal, L.M.; Lavigne, M.B.; Pugh, K. Canadian Journal of Remote Sensing 26: 318-333. (includes: colour plates).

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 18129

La langue : Anglais

Disponibilité : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Sélectionner

Résumé

Un programme informatique, le programme PUP (Polygon Update Program), a été écrit en langage AML (ARC/INFO Macro Language) pour faciliter l’intégration dans un système d’information géographique (SIG) d’inventaire forestier d’images satellite classifées des changements dans le paysage au Nouveau-Brunswick. Le code accepte les attributs définis par l’utilisateur et maintien un identificateur unique de polygone comme variable, le “polyid”, tout en convertissant les fichiers vectoriels SIG pour superposition sur l’image satellite dans un format de grille commun. La couche “polyid” est essentiellement une version sur grille des identificateurs des polygones du SIG fournissant un contexte spatiale (un polygone et les attributs associés) aux valeurs de pixels superposées. Les données image classifiées sont lues et une base de règle est invoquée pour déterminer la correspondance entre les attributs des polygones de la grille dans le SIG et la classification de l’image. Le programme résume les changements à l’intérieur des polygones en fonction de la logique de la décomposition polygonale définie précédemment. Il est possible de reporter une étiquette dans une table d’attributs pour indiquer l’ampleur du changement détecté. La mise à jour est résumée en termes de “polyid”, de code d’espèce et de superficie de chaque peuplement forestier selon trois classes (faible, modéré, sévère). Le programme inclut une interface graphique pour l’utilisateur et la capacité de générer des fichiers détaillés d’exportation. Un exemple est donné pour illustrer une méthodologie et l’élaboration de la mise à jour des données d’inventaire forestier.