Publications du Service canadien des forêts

Pinus resinosa product potential following initial spacing and subsequent thinning. 2001. Penner, M.; Robinson, C.F.; Burgess, D.M. The Forestry Chronicle 77 (1): 129-139.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 18040

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un essai a débuté en 1953 dans le but d’identifier l’effet du dégagement initial sur la croissance en volume des tiges de pin rouge (Pinus resinosa Ait.). Près de trois décennies plus tard, en 1982, des traitements d’éclaircie ont été effectués pour comparer les effets de l’éclaircie de du dégagement initial sur la croissance en volume. Après 45 saisons de croissance depuis la plantation, la croissance totale en volume (volume coupé et sur pied) était principalement indépendante du dégagement initial et de l’intensité de l’éclaircie à l’exception des traitements de fort espacement (4,3 m +). Tant le dégagement initial que l’éclaircie a eu un effet sur la moyenne quadratique des diamètres, sur le volume sur pied et la surface terrière. La grosseur des noeuds était dépendante du dégagement initial pour les groupes d’arbres dont le dégagement initial de 3,0 m ou plus et comportait un nombre significatif de tiges qui ne répondaient pas aux normes de poteau suite à un nombre excessif de gros noeuds. Au moment de l’échantillonnage, en 1998, les densités initiales les plus fortes (1,2 et 1,5 m de dégagement) connaissaient une très forte mortalité et retournait sous les valeurs de dégagement initial en terme de croissance en volume totale. De plus, les arbres sous le dégagement le plus étroit étaient plus susceptibles aux dégâts par la neige et la glace. L’éclaircie a réduit le temps requis pour répondre aux spécifications des billes de sciage et de poteau. Les dégagements initiaux allant de 1,8 à 2,4 m ont entraîné une bonne croissance qui a débouché sur un fort potentiel de production de poteau et peu de mortalité. Les dégagements initiaux plus faibles ont nécessité une éclaircie pour prévenir la mortalité et maintenir une bonne croissance en diamètre.